LEXIQUE

Abrazo : Enlacement des danseurs.
Adelante : En avant.
Adentro : Emboité.
Adorno : Fioriture, ornement.
A fuera : Déboité.
Aparo expressivo : Le bas du corps, jambes et hanches, qui permettent l’expression du danseur.
Arastre : Balayage du pied de la partenaire par le danseur, ou vice-versa.
Barrida : Balayage.
Boleo : Lancer de jambe.
Cabeceo : leger mouvement de la tête du cavalier pour répondre à une invitation du regard de la danseuse.
Cadena : Suite enchainée de pas, de saccadas réciproques et symétriques entre les partenaires.
Cadencia : Manière de se mouvoir en suivant le rythme, sous forme lente ou syncopée. Ce mouvement implique un changement de poids d’un pied sur l’autre. C’est une solution pour éviter une collision sur la piste de danse, pour changer de direction, et pour rester en mouvement dans un espace réduit.
Cambio de frente : Changement de direction.
Caminar : Marcher.
Caminata : petite marche en rythme.
Canyengue : Mot d’origine africaine. Signifie « marcher en cadence ». Façon de danser en se balançant de manière canaille et les genoux pliés.
Catamarqueña : Variante de la media luna, le demi tour.
Cepillada : Dans les danses populaires, frottement de la plante du pied sur le sol.
Colgada : Penchée vers l’extérieur, en dehors de l’axe.
Compas : Rythme musical.
Contratiempo : Contre temps.
Cordobesa : Variante de la media luna.
Corrida : Course. petits pas rapides en contre temps.
Cortado : Posture dans le style canyengue: dans le sol et par en bas.
Corte : Coupé, pause dans la danse. Cet arrêt s’impose parfois en fonction de la circulation des autres danseurs. Permet aussi des variations, des mouvements infimes sur place.
Cortina : Intermède musical entre deux tandas.
Cuarta : Poids dans la jambe avant.
Cunita : Bercement avec changement de direction.
Eje : Axe du danseur.
Enlaces : Enchainements.
Enrosque : Enroulement en tournevis.
Espejo : Les deux danseurs en miroir, avec le poids dans la jambe arrière.
Firulete : Fioriture : Témoigne de la créativité des danseurs.
Gancho : Crochet en arrière, la jambe repliée entre celles du partenaire.
Giro : Tour.
Lapiz : Boucle dessinée au sol.
Latigazo : Coup de fouet de la jambe.
Lustrada : Le danseur frotte le coup de pied sur le mollet de l’autre jambe, comme pour astiquer la chaussure. Mouvement convenant à une phase d’attente, avant un mouvement.
Media luna : Demi tour.
Milonga : Danse, ancêtre du tango. Lieu ou l’on danse le tango. Bal.
Milonguero : Danseur de tango et de milonga.
Molinete : Tour.
Mordida : Pied pris en sandwich.
Ocho : Huit.
Parada : Blocage.
Pisada : Le posé du pied, l’appui au sol dans la marche.
Planchar : Rester sans participer au bal. Faire figuration.
Quebrada : Faire plier les genoux de la partenaire lors d’un arrêt de la marche (ce pas était interdit par les bonnes moeurs, et puni par la loi !!!)
Quebrado : Posture dans le style canyengue : flexion avec déhanchement.
Sacada : Entrée d’un partenaire dans l’espace de l’autre, en chassant la jambe libre.
Salida simple : Sortie simple.
Salida cruzada : Sortie croisée.
Sentada : La partenaire donne l’impression de s’asseoir un bref instant sur le genou du danseur qui a donc la jambe fléchie, ou sur sa hanche.
Soltada : Moments ou l’on décide d’ouvrir l’abrazo, pour tourner sur soi-même sans entrainer son ou sa partenaire, ou pour réaliser tout ce qu’il est impossible de faire en maintenant l’abrazo fermé.
Tanda (ou tenda) : Série de trois à cinq danses, traditionnellement du même compositeur.
Trabade : Blocage.
Traspié (con) : Avec des contre temps.
Viborita : Déplacement en serpentant.
Voleo : A la volée.

Fermer le menu