Hommage à Patricia

Patricia_Lecordier

« Le tango est une pensée triste qui se danse »

Cette citation d’Enrique Santos Discèpolo résonne aujourd’hui douloureusement dans notre tête et dans notre cœur.

Patricia, milonguera infatigable, a pourtant quitté le parquet de la Milonga cette nuit après une dernière comparsita. Toute sa force, son courage et sa détermination n’ont pas suffi à surmonter la terrible maladie qui l’a brutalement frappée.

Aujourd’hui le tango insouciant n’est plus et nous ressentons un grand vide. Le monde du Tango perd une de ses ambassadrices dévouées.

Patricia, tu viens de partir et tu nous manques tellement déjà comme nous manqueront ton énergie et ta persévérance à nous apprendre cette danse si complexe qui te faisait vibrer et qui était une grande partie de ta vie.

Nous sommes abattus mais nous devons poursuivre et nous montrer à la hauteur. Sans toi les projets que tu avais en tête manqueront probablement de l’enthousiasme communicatif avec lequel tu les conduisais mais nous essaierons néanmoins de suivre au mieux le sillon que tu nous a tracé.

Nous pensons à ta famille, à Delphine et Marjolaine dont tu étais si fière et à ta petite Célestine que tu chérissais tant.

Nous souhaitons que Puglièse, Di Sarli, Biagi, Canaro et tous les autres grands Maestros te réservent une place pour leur milonga éternelle au milieu des étoiles.